Blog – Right Sidebar

La projection positive pour continuer à aller de l’avant

by 30 mars 2021

Alors que la crise sanitaire se fait toujours plus présente et les mesures prises pour la canaliser voient les possibilités réduites pour chaque individu, il est très difficile de faire des projets. Combien d’entre vous ont-ils entendu ces jours-ci, « j’ai annulé les vacances de printemps », » nous ne sommes pas partis en hiver », « nous n’avons pas vu la famille depuis… »

Or le fait d’avoir en tête des projets donne un objectif, une direction vers laquelle tendre… le projet fait appel à l’imagination, à la construction, à l’adaptation : les projets sont des moteurs.

En manque de projets…la projection positive pour continuer à aller de l’avant

Dans cette période où le projet peut-être mis à mal, la sophrologie vous permet de renouer avec les sensations positives liées aux projections. Comme déjà écrit sur ce blog, un des principes fondateurs de la sophrologie est le principe d’action positive : toute pensée, action ou ressenti positif impact positivement le corps et le mental.

Ainsi se projeter positivement dans un futur réel ou imaginaire, permet d’activer tout le positif en soi.

Vous pouvez essayer : fermez vos yeux, laisser le calme s’installer en vous, et pour l’inviter plus durablement prenez trois grandes respirations bien profondes, et laissez votre corps se relâcher, en portant vote attention sur chaque partie de votre corps de la tête au pied… Après ce balayage corporel, laissez votre imagination vous emmenez en vacances, accueillez les images qui s’imposent naturellement, laissez-les émerger librement…. Prenez le temps de vous observer dans ce lieu, d’admirer le décor, d’écouter la musicalité des environs, emplissez-vous des senteurs de cette contrée, appréciez dans votre corps ce que vous offre l’environnement, chaleur ou fraicheur, sensations de vos pieds à chaque pas ou de vos doigts qui effleurent une surface….. Emplissez vous de toutes les sensations agréables que vous procurent cette image… Ressentez à l’intérieur de vous la présence de ces perceptions positives…. Imprégnez vous de tout ce positif…. Empli de tout ce positif ancré en vous, reprenez doucement contact avec « ici et maintenant », sentez les points de contact de votre corps, inspirez profondément et soufflez fortement, puis laissez petit à petit votre corps retrouver sa mobilité, et lorsque vous le souhaiterez ouvrez vos yeux.

Embarquez au présent pour des voyages intérieurs pour renforcer le positif en vous !

Le principe d’action positive en sophrologie

by 3 mars 2021

Une des bases de la sophrologie est le principe d’action positive, en quelques termes simples : toute pensées, actions ou ressentis positifs impactent positivement le corps et le mental.

Voilà bientôt une année que nos vies ont été complétement bousculées, radicalement transformées, où les vécus comme les ressentis se perçoivent à l’aulne de la pandémie mondiale de corna virus ; il peut paraitre parfois difficile d’être dans ce principe d’action positive.

Lorsque le sens donné à la vie est mis à mal, troublé il devient plus difficile de poursuivre sa route, son but : perte de motivations, de repères, difficultés à se raccrocher aux valeurs qui étaient les siennes…cette période de pandémie a mis en avant les fragilités de notre condition humaine dans l’environnement que nous avons bâti, et nous avons perçu de manière accrue à quel point notre existence était étroitement liée à des éléments qu’individuellement nous ne pouvons maitriser

Pour Sophie Lebreton, psychologue spécialisée en neuropsychologie et sophrologue, (dans « Sophrologie pratique et perspectives », avril mai juin 2020)  « la sophrologie mobilise un processus de construction et de dynamisation positive. Elle est une mise en action optimiste et reconnaissante, des capacités individuelles que chacun peut explorer, travailler, développer. »

Être dans cette volonté de positif ne signifie pas ignorer ce qui nous entoure, mais plutôt porter un autre regard sur soi, sur les autres, sur son environnement. Au travers de cette attention à soi, à  ses perceptions, à ses expérimentations, il s’agit de trouver du sens (notamment en réactivant les ressources qui permettent de faire face aux situations), et retrouver son alignement personnel.

Intégrer et vivre ce principe d’action positive  permet d’appréhender de façon positive le quotidien : Bienvenue en Sophrologie !

Bienveillance

by 21 février 2021

Parfois définie comme une affection, une  inclination qu’on a pour quelqu’un, une disposition à lui vouloir du bien, pourquoi, comment cette propension peut être bénéfique à tout un chacun ?

Accueillir et accepter l’Autre, tel qu’il est, faire preuve de non jugement, de compréhension, voilà ce  que permet l’attitude  bienveillante : écouter la personne face  à soi, faire preuve d’empathie,  ne pas critiquer ni cherche à imposer son point de vue, désigner le positif, sont autant d’attitudes qui permettent aux protagonistes de la relation de se sentir bien, de vivre mieux la relation.

Vous pouvez le vérifier par vous-même, si vous vous sentez irrité par le comportement d’un de vos proches, si vous juez négativement ses actions, si vous êtes dans le dénigrement …observez comment vous vous sentez dans votre corps à ces évocations…

A l’inverse à présent, pensez à une personne que vous appréciez, dont vous louez les actions, à qui vous prêtez de nombreuses qualités… mettez vous à l’écoute de vos ressentis…qu’ils soient physiques, mentaux ou émotionnels…

Les ressentis ne mentent pas, mieux vaut voir le positif que le négatif… il s’agit là d’une autre façon de se faire du bien !

Mais n’oubliez pas non plus la bienveillance pour vous-même !

En effet s’il est plus aisé de se montrer ouvert, indulgent, et positif pour l’Autre, souvent nous nous montrons très exigeant, voir dur envers nous-même… II nous est parfois difficile de reconnaitre nos difficultés, nos faiblesses, nos blessures, et alors qu’avec un Autre nous nous montrerions plein de bienveillance, nous pouvons avoir tendance à la fustigation personnelle (« je suis nul-le », « je n’arrive jamais à rien », « j’étais sûre que j’allais échouer »..) Aurions-nous les même types de propos avec une autre personne ? Sans doute non, alors comment être dans la bienveillance aussi avec soi-même ?

Sophrologie et bienveillance :

Le processus auquel invite la sophrologie, est d’abord une identification de son état interne, puis de ses besoins, et enfin de ses ressources propres.   

Les prises de conscience auxquelles il est possible d’accéder par la pratique de la sophrologie sont favorisées par la détente du corps et du mental et l’écoute objective de ses ressentis dans toutes les dimensions de son être ; cette phase d’attention portée à soi s’associe de la mise entre parenthèse de tout jugement.

Ainsi, par l’attention portée à soi, le bienfait accordé à son corps comme à son esprit et l’accueil inconditionnel de ses ressentis, la sophrologie favorise la bienveillance envers soi-même.

Février mois parfait

by 1 février 2021

28 jours, 4 semaines commençant un lundi et finissant un dimanche, et même avec un palindrome au milieu (12.02.2021) !

Pour certain-es la perfection est importante, recherchée, et cette perfection appréciée en toute chose est aussi attendue de soi !

Est-ce que cette perfection attendue/recherchée n’est pas aussi synonyme d’une exigence, envers soi, comme envers les autres..

Si cette recherche de perfection entraine des doutes amenant parfois à l’inhibition, à la peur de se mettre en route, si elle conduit à des anticipations générant de l’anxiété ou du stress, si la volonté de faire toujours mieux provoque de la déception, de la mésestime, si elle est source de conflits internes ou avec les tiers…peut-être pouvez-vous vous poser la question de sa valeur..

Que recherchez vous ? quels sont les moteurs pour vous amener à la perfection ? accomplissement professionnel, social ? épanouissement personnel ? désir d’apprentissage ? de progression ?

Est ce que la recherche de la perfection  vous apporte le bonheur ? vous rend-elle heureuse-x

Si ce n’est pas le cas, peut-être serait-il plus écologique pour vous de changer de paradigme ? revoir votre système de valeur, votre rapport à vous-même comme au monde qui vous entoure.

Considérée également comme un art de vivre, la sophrologie vous accompagne sur ce chemin de changement

Des racines grecques « sos » (harmonie/sérénité), « phren » (conscience/esprit), et « logos » (science), la sophrologie peut se définir comme la science de la conscience en harmonie…

Se sentir bien, vivre positivement chaque situation, renforcer au quotidien son bien-être, développer ses capacités, telles sont les possibilités offertes par cette méthode psychocorporelle.

« La sophrologie est une ouverture à un « autrement », un nouveau concept de la vision du monde. Elle permet le passage difficile de la vie à l’existence » Dr Raymond Abrezol

Se sentir en harmonie : une autre quête

« Etat dépressif », « état anxieux » « 2021 l’année que nous commençons déprimés »*

by 15 janvier 2021

Depuis déjà plusieurs mois, ces mots sont entrés dans l’espace médiatique pour évoquer, qualifier la
santé mentale des français.
Confinement, deuxième vague, couvre-feu, fêtes de fin d’année transformées…autant de motifs de
morosité, voire plus …
Que sont ces états évoqués par les ministres et autres chargés de santé ?
L’anxiété se définit comme un état mental de trouble, d’agitation, un sentiment indéfinissable
d’insécurité, une peur sans objet…
Selon l’OMS « la dépression se manifeste par une humeur triste, une perte d’intérêt pour toute
activité et une baisse de l’énergie.. .» Dans la dépression, le mal être et l’humeur changent peu d’un
jour à l’autre ou selon les aléas de la vie, contrairement aux périodes de « déprime » ou de « coup de
blues »
Ces troubles ont des conséquences sur la vie quotidienne impactant toutes les sphères (affective,
familiale, sociale et professionnelle) : tristesse, fatigue, troubles de l’appétit et/ou du sommeil, difficultés de concentration, irritabilité…

Que faire ?
Avant tout, prendre rendez-vous avec le médecin traitant qui pourra le cas échéant orienter vers une
consultation ou un service spécialisé en fonction de la gravité de la situation.
Par ailleurs les Centre Médico-Psychologiques (CMP), services de psychiatrie publique, proposent des
prises en charge pour tous les troubles. Les consultations sont prises en charge par la Sécurité
Sociale.
Enfin, en supplément des prises en charge médicale et psychologique, la sophrologie offre une
complémentarité psychocorporelle.
Dans le cadre de troubles anxieux, la sophrologie permet d’éviter l’accumulation des tensions
corporelles et mentales, aide à se déconnecter de son environnement, améliore le contrôle
émotionnel.
La pratique régulière de la sophrologie permet d’appréhender le quotidien de manière positive.

« Mieux vaut prévenir que guérir » ! alors n‘attendez pas : Prenez rendez-vous avec vous-même

* Covid-19 : « La santé mentale des Français s’est significativement dégradée », selon Olivier Véran (France 24, 19.11.2020) / PÉRIODE SOMBRE 2021, l’année que nous commençons tous déprimés…(Atlantico)

Subscribe to our newsletter

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin porttitor nisl nec ex consectetur, quis ornare sem molestie. 

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]